Après la loi El Khomri et les ordonnances Macron, tout est mis en place pour nous imposer toujours plus de flexibilité et d’impunité à nos patrons et donneurs d’ordres.


Notre travail quotidien est vital pour les populations, car nous sommes les garants de la salubrité publique, mais il est également mortifère pour ceux qui le pratiquent.


Dix-sept ans d’espérance de vie en moins que la moyenne générale, sans parler de notre espérance de vie en bonne santé et, aujourd’hui, que ce soit dans le privé ou le public, tout est fait pour qu’il n’y ait aucune réparation, ni prévention (suppression des CHSCT)

 

Dans le prolongement du mécontentement général exprimé le 22 mars, les agents du privé et du public bloquent, à partir du 3 avril, les dépôts, les services, les usines, jusqu’à l’aboutissement de leurs revendications légitimes.

 

Tract fd services publics et transport